Plantes intérieures près des fenêtres

Vous aimez décorer votre intérieur avec des plantes vertes, mais vous n’avez pas assez d’expérience pour le faire. Suivez nos conseils pour vous faciliter la tâche. Pour entretenir vos plantes intérieures et pour qu’elles se sentent bien chez vous et resplendissent pendant longtemps, vous devez penser à ces cinq éléments : la lumière, la température, l’humidité de l’air, l’arrosage et le terreau.

L’exposition à la lumière

Pour commencer, choisissez une pièce bien éclairée dans votre maison et placez vos plantes intérieures près des fenêtres qui ont une belle luminosité sans soleil direct. L’exposition directe au soleil peut brûler le feuillage. Il faut trouver un équilibre dans l’exposition au soleil pour que votre plante d’intérieur puisse pousser en santé. Si vous ne trouvez pas un emplacement idéal dans votre intérieur, comblez les besoins de vos plantes par un éclairage artificiel.

Le climat de la pièce

La plupart des plantes d’intérieur apprécient les températures à l’entourage de 20o C. Elles supportent une variation de 2-3o C entre le jour et la nuit, mais évitez de les placer près des radiateurs ou dans les courants d’air.

Le taux d’humidité de l’entourage

Sachant que dans un appartement il est difficile d’atteindre une humidité entre 70 et 90%, il est toujours conseillé de placer un humidificateur près de vos plantes intérieures. D’autres solutions : vaporisez généreusement avec de l’eau en persistant sur l’arrière des feuillages.

Arrosage de plante intérieure

L’arrosage des plantes

La fréquence et la quantité d’arrosage dépendent des deux éléments qui la précèdent : l’humidité et la température. Le test le plus efficace pour savoir si votre plante intérieure a soif est de toucher la terre avec le doigt. Si vous constatez que la terre est toujours humide, attendez avant de l’arroser de nouveau. Les plantes préfèrent être arrosées le matin avec une eau à température ambiante et, selon nos experts en horticulture, l’eau du robinet est adéquate pour la plupart des plantes. Si vos plantes sont sensibles au chlore, arrosez-les avec de l’eau de pluie ou de l’eau distillée.

La qualité du terreau

Certaines plantes exigent un terreau spécifique que vous trouverez facilement sur le marché, pour d’autres, un terreau d’empotage standard est généralement suffisant. Il faut surtout éviter de leur mettre de la terre noire commerciale qui est très acide et essentiellement sans valeur nutritive.

Aussi, pour vos plantes intérieures, évitez la terre prise au jardin, car elle contient des semences d’herbes indésirables et des insectes. En plus de choisir le bon terreau, fertilisez vos plantes quand elles montrent des signes de croissance à partir du mois de mars jusqu’en octobre. Une fois encore, choisissez un engrais convenable à chaque type de plante.

Rempotage de plante intérieure

En résumé, pour garder vos plantes intérieures en forme, année après année, il suffit de se souvenir des cinq éléments importants dont la plante a besoin pour pousser en santé. Si vous êtes passionnés de plantes où vous chercher juste à remplir votre maison de verdure, rappelez-vous qu’il est possible de donner trop de soins à vos plantes, par exemple, l’arrosage excessif, l’exposition directe au soleil, ou l’ajout élevé d’engrais.

Alors, la meilleure façon pour entretenir vos plantes intérieures est de trouver un équilibre entre négligence et surprotection.

La plupart des plantes ne nécessitent pas autant de soins attentifs, mais si vous voulez qu’elles vivent longtemps à vos côtés, renseignez-vous sur les besoins particuliers de chaque plante d’intérieur sur notre site.

Pour des informations supplémentaire sur le type de sol et l’arrosage des plantes, visitez la section plantes de notre site.


Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *