Semis en pot

Ça commence à sentir le printemps et vous vous demandez si cette année vous allez avoir plus de chance avec le démarrage de vos semis. Eh bien, voilà six étapes faciles à suivre pour un succès assuré pour vos semis de légumes.

Préparer les matériaux nécessaires

1. Pots pour semis obtenus en magasin ou tout autre contenant comme les pots de yoghourt

2. Serre en miniature ou les barquettes transparentes dans lesquelles on achète nos légumes, fruits ou croissants

3. Petits outils de jardinage ou chercher dans la cuisine, cuillère, ciseaux, bol à mélanger, bâtonnets pour identifier vos semis, arrosoir ou vaporisateur

4. Sachets de semences de légumes

5. Terreaux pour semis et engrais soluble tout usage

Petits outils de jardinage

Choisir le bon moment

En règle générale, la plupart des semis de légumes tels que les tomates, aubergines, poivrons, melons et tous les plants qui ont besoin de chaleur sont mieux réussis s’ils sont préparés à partir de fin mars jusqu’en début mai. Voici quelques exemples de semis à préparer chaque mois.

Mars

Aubergine, céleri, céleri-rave, poivron, poireau, tomate, oignon, artichaut

Avril

Brocoli, chou de Bruxelles, chou-fleur, laitue, carotte, ciboulette, kale, persil

Mai

Citrouille, concombre, courgette, haricots, radis

Se renseigner et débuter

1. Désinfectez tous vos contenants et vos outils avec un mélange d’eau de javel et d’eau dans une proportion de 1 pour 10 pour éviter les infections fongiques.

2. Regardez les informations sur les sachets de semis pour connaître la profondeur à laquelle planter la graine et l’espacement à laisser entre les plantations.

3. Mélanger le terreau dans un bol avec de l’eau juste assez pour l’humidifier. Puis, vérifier que vos pots sont perforés avant d’y placer le terreau.

5. Placez trois graines par pot et identifiez et datez-les pour suivre leur développement.

6. Vaporisez légèrement d’eau tiède.

Ensoleiller vos semis de légumes

Aussitôt que vous terminez les étapes précédentes, placez vos petits pots dans une mini-serre ou recouvrez-les d’un couvercle de plastique et mettez-les dans un endroit chaud, mais à l’abri du soleil direct. L’endroit que vous choisissez doit être lumineux et la température peut varier entre 21 et 24oC.

Arroser avec délicatesse

Vaporisez au besoin quand le terreau est sec ou s’il n’y a pas assez de condensation. Quand les feuilles commencent à pousser, vous pouvez fertiliser une fois sur deux et utiliser un arrosoir à jet de pluie.

Arrosoir à jet

Repiquer

Notons que si vous avez débuté vos semis dans de très petits pots et qu’ils sont entrain de grandir au point de remplir le contenant, il est clair qu’il faut penser à les transplanter pour leur offrir plus d’espace. Cette fois, profitez de cette étape pour séparer les plants et les planter plus profond jusqu’aux leurs premières feuilles.

Si vous voulez sauter l’étape de repiquage, commencez par des pots convenables à la taille des plants que vous cultivez dans la maison pendant une longue période pour obtenir des plants plus développés avant la plantation en pleine terre. Par exemple, les plants de tomates et de poivrons ont besoin de pots de 10 cm (4po) s’ils sont semés tôt à l’intérieur.

Au fond, quand vous suivrez ces étapes, vous verrez que c’est une expérience fascinante qui demande juste un peu d’organisation. Vous serez fier(ère) de voir vos semis germer, évoluer de jour en jour et se transformer en plant prêt à être dans votre jardin et de vous offrir une grande variété de légumes. Aussi, pour apprendre plus sur l’aménagement de votre jardin pour l’été, lisez notre article sur ce sujet.

Votre intérieur n’est pas assez lumineux, consultez notre article sur l’éclairage artificiel pour les semis.

Pour ne pas semer trop tôt ou trop tard, suivez les calendriers recommandés selon les zones de rusticité au Québec.

N’hésitez pas à nous écrire si vous avez besoin de plus d’informations sur la plantation des semis.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *